premiere S 3

forum de classe de la meilleur classe de première
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau commentaire en francais.

Aller en bas 
AuteurMessage
AmandineP

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 25
Localisation : Rennes

MessageSujet: Nouveau commentaire en francais.   Sam 31 Jan - 22:45

Coucou tous le monde.

Et oui il y a bien un nouveau commentaire a faire en francais pour le 5 février.
Le prof a mi le sujet sur phare mai je vous le remet ici au ca ou vous ne pourriez aller sur phare.
Bon Courage a tous et Bon week end.


Bonjour,

Ceux qui étaient présents hier jeudi 29 janvier le savent déjà, je vous demande de préparer un commentaire littéraire en vue d'une prestation orale d'entraînement, jeudi prochain, le 5 février :

L'extrait concerné = "la visite manquée chez madame de Restaud" (p. 108-109 dans l'éd. du Livre de Poche, mais cela peut se situer avant selon les éditions qui ont une introduction moins longue (elle fait 47 pages au livre de Poche), p. 84-86 en Folio, ou p. 67-69 en Classiques Hachette) ;
l'extrait va de "Le Lendemain Rastignac s'habilla fort élégamment [...]" à [...] ce faux respect qui semble être une raillerie de plus.]

Pour vous aider, je vous propose de vous demander en quoi ce passage constitue une des nombreuses leçons données par la vie à Eugène de Rastignac.

Pour cette fois encore, je vous guide en vous proposant des axes ; le prochain commentaire, vous devrez les trouver tout seuls.

Montrez comment Balzac insiste sur l'écart, le divorce qu'il y a entre le réel et l'imaginaire.
Puis étudiez ce qui trahit le règne de l'apparence.
Enfin, développez en quoi cette visite est un échec, donc une leçon.

Comme pour la dernière fois, je ne vous demande pas de rédiger, mais de préparer des notes bien présentées, très claires et qui doivent vous permettre de parler 9-10' (pensez qu'il y a 1' de lecture du passage, au début).

J'interrogerai des volontaires à l'oral et ramasserai toutes les copies, alors veillez aux marges et à la présentation...

Lundi, je vous donnerai un sujet de dissertation pour la rentrée des vacances.


Bon travail et à lundi,

François Manson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fl0r3nt



Messages : 5
Date d'inscription : 06/10/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Nouveau commentaire en francais.   Lun 2 Fév - 22:30

Comme par hasard, j'ai l'edition ou la page est pas marquée Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fl0r3nt



Messages : 5
Date d'inscription : 06/10/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: Nouveau commentaire en francais.   Lun 2 Fév - 22:34

Voila l'extrait pour ceux qui le trouverait pas dans leur edition :
Citation :
Le lendemain Rastignac s'habilla fort élégamment, et alla, vers trois heures de l'après−midi, chez
madame de Restaud, en se livrant pendant la route à ces espérances étourdiment folles qui rendent la vie des
jeunes gens si belle d'émotions : ils ne calculent alors ni les obstacles ni les dangers, ils voient en tout le
succès, poétisent leur existence par le seul jeu de leur imagination, et se font malheureux ou tristes par le
renversement de projets qui ne vivaient encore que dans leurs désirs effrénés ; s'ils n'étaient pas ignorants et
timides, le monde social serait impossible. Eugène marchait avec mille précautions pour ne se point crotter,
mais il marchait en pensant à ce qu'il dirait à madame de Restaud, il s'approvisionnait d'esprit, il inventait les
reparties d'une conversation imaginaire, il préparait ses mots fins, ses phrases à la Talleyrand, en supposant
de petites circonstances favorables à la déclaration sur laquelle il fondait son avenir. Il se crotta, l'étudiant, il
fut forcé de faire cirer ses bottes et brosser son pantalon au Palais−Royal. " Si j'étais riche, se dit−il en
changeant une pièce de trente sous qu'il avait prise en cas de malheur, je serais allé en voiture, j'aurais pu
penser à mon aise. " Enfin il arriva rue du Helder et demanda la comtesse de Restaud. Avec la rage froide
d'un homme sûr de triompher un jour, il reçut le coup d'oeil méprisant des gens qui l'avaient vu traversant la
cour à pied, sans avoir entendu le bruit d'une voiture à la porte. Ce coup d'oeil lui fut d'autant plus sensible
qu'il avait déjà compris son infériorité en entrant dans cette cour, où piaffait un beau cheval richement attelé à
l'un de ces cabriolets pimpants qui affichent le luxe d'une existence dissipatrice, et sous−entendent l'habitude
de toutes les félicités parisiennes. Il se mit, à lui tout seul, de mauvaise humeur. Les tiroirs ouverts dans son
cerveau et qu'il comptait trouver pleins d'esprit se fermèrent, il devint stupide. En attendant la réponse de la
comtesse, à laquelle un valet de chambre allait dire les noms du visiteur, Eugène se posa sur un seul pied
devant une croisée de l'antichambre, s'appuya le coude sur une espagnolette, et regarda machinalement dans
la cour. Il trouvait le temps long, il s'en serait allé s'il n'avait pas été doué de cette ténacité méridionale qui
enfante des prodiges quand elle va en ligne droite.
− Monsieur, dit le valet de chambre, madame est dans son boudoir et fort occupée, elle ne m'a pas
répondu ; mais si monsieur veut passer au salon, il y a déjà quelqu'un.
Tout en admirant l'épouvantable pouvoir de ces gens qui, d'un seul mot, accusent ou jugent leurs
maîtres, Rastignac ouvrit délibérément la porte par laquelle était sorti le valet de chambre, afin sans doute de
faire croire à ces insolents valets qu'il connaissait les êtres de la maison ; mais déboucha fort étourdiment
dans une pièce où se trouvaient des lampes, des buffets, un appareil à chauffer des serviettes pour le bain, et
qui menait à la fois dans un corridor obscur et dans un escalier dérobé. Les rires étouffés qu'il entendit dans
l'antichambre mirent le comble à sa confusion.
− Monsieur, le salon est par ici, lui dit le valet de chambre avec ce faux respect qui semble être une
raillerie de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benji

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 27
Localisation : la chap et zup

MessageSujet: Re: Nouveau commentaire en francais.   Mar 3 Fév - 22:12

moi jé le livre de la marque pocket kelkun sor la page ou koi? et on pe reussir le truc la si on na pas lu le livre ? genre juste se debrouiller ac lextrait koi! merci d evotre cooperation et ne vous bousculé pas trop sil vous plait pour repondre jaime pas la violence! merci aurevoir cété benjamin sur France 1ere S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thib

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/09/2008
Age : 25
Localisation : la mézière

MessageSujet: Re: Nouveau commentaire en francais.   Mer 4 Fév - 15:52

simpa pour l'extrait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau commentaire en francais.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau commentaire en francais.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mercredi des Cendres Entré en Carême, commentaire de jour "C'est maintenant le jour favorable,..."
» Sainte Marguerite Bourgeois Fondatrice et commentaire du jour "Voilà un enseignement nouveau,..."
» Besoin de lumières ordre nouveau de Prévert
» Nouveau programme de 4AM, Objectifs et méthodologie.
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
premiere S 3 :: les cours :: aide sur les exercices et DM-
Sauter vers: